TOURING PEDESTRE ANNECIEN
TOURING PEDESTRE ANNECIEN  

La sécurité en été

Vidéo de sensibilisation (conseils et recommandations) :

http://dai.ly/xvuh80

Consignes en cas d'orage :

Tempêtes et orages

Le mécanisme de leur formation

Plus une masse d'air est chaude, plus elle peut contenir une quantité d'eau importante et plus elle peut  former de grands nuages  de plus de 10 km de hauteur appelés cumulo-nimbus.
 
La dynamique ascendante du " bourgeonnement " tient au fait que, la condensation de la vapeur d'eau libérant de la chaleur, le nuage reste plus chaud que l'air environnant et s'élève comme un ballon rempli d'air chaud.
(observez bien les "enclumes" au sommet de ces énormes nuages !).

Lorsque ce "bourgeonnement" rapide se produit l'air est dit instable.
 
Lorsque cet
air instable rencontre une montagne, il s’élève et se refroidit.  La vapeur d'eau qu'il contient condense et cette condensation produisant de la chaleur, l'air de ce nuage reste plus léger que l'air environnant, comme c'est le cas d'une montgolfière remplie d'air chaud !

Le nuage se développe  très rapidement verticalement. C'est l'orage et ses manifestations tempétueuses  (foudre, vent violent, neige, grêle etc.)

 

Plus une masse d'air est chaude, plus elle peut contenir une quantité d'eau importante et plus elle peut  former de grands nuages  de plus de 10 km de hauteur appelés cumulo-nimbus.
 
La dynamique ascendante du " bourgeonnement " tient au fait que, la condensation de la vapeur d'eau libérant de la chaleur, le nuage reste plus chaud que l'air environnant et s'élève comme un ballon rempli d'air chaud.
(observez bien les "enclumes" au sommet de ces énormes nuages !).

Lorsque ce "bourgeonnement" rapide se produit l'air est dit instable.
 
Lorsque cet
air instable rencontre une montagne, il s’élève et se refroidit.  La vapeur d'eau qu'il contient condense et cette condensation produisant de la chaleur, l'air de ce nuage reste plus léger que l'air environnant, comme c'est le cas d'une montgolfière remplie d'air chaud !

Le nuage se développe  très rapidement verticalement. C'est l'orage et ses manifestations tempétueuses  (foudre, vent violent, neige, grêle etc.)

Comment les orages se déclenchent-ils ? ? ?

Il y a 2 mécanismes principaux de déclenchement.

 

L'auto déclenchement

C'est le cas fréquent de l'orage d'été car l'après-midi, le soleil surchauffe le sol.

 

Le randonneur prévoyant échappe facilement à la fureur de l'orage.
Il est parti de bonne heure pour être de retour assez tôt ! 

En terrasse, sa rando terminée, il observe la condensation sur son verre de bière fraîche qui confirme la forte quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air ambiant.
Il fait lourd. Les mouches sont agaçantes ! ! !

Cet orage d'été a ses habitudes : il attend presque toujours la fin d'après-midi pour se manifester !
- Il prévient ceux qui tremblent devant ses manifestations puissantes en montrant ses "émissaires " les cumulus crénelés.


  - Il  peut  se déclencher en moins d'une demi-heure ! ! !

La quantité d'eau déversée est énorme et les torrents grossis par ses eaux peuvent transporter avec eux des boues, des pierres et des arbres .
Ce sont les laves qui peuvent recouvrir les routes et emporter des bâtisses  !

En résumé, ce type d'orage se produit toujours lors d'un journée de forte chaleur, en fin d'après-midi.

 

Ses divers signes précurseurs  permettent normalement d'éviter ses fureurs  . . . .
. . . .
en se mettant à l'abri à temps.

Le déclenchement provoqué

Il existe un autre mécanisme de déclenchement, plus difficile à prévoir, que les campeurs  redoutent, lors des premiers congés de l'Ascension ou de la Pentecôte, car les installations sont souvent soumis à  rude épreuve par les premières offensives sérieuses de ce type d'orage.

 

C'est l'orage de front froid !

Ces orages sont provoqués par l'arrivée d'une masse d'air froid qui repousse brutalement l'air chaud préexistant.


Ces arrivées  d'air froid, provoquent les fameuses "giboulées de mars" (arrivées en mai et juin parfois ! ), les lignes de "grains" en mer etc.
Le front avant de cet air froid peut  arriver du nord-ouest, de l'ouest ou du sud-ouest.
Les effets d'un front froid en montagne sont  plus intenses qu'en plaine. Le baromètre peut ne pas baisser fortement et les nuages d'altitude peuvent être absents.

-
Un front froid peut arriver à n'importe quelle heure.

Les randonneurs, en altitude, peuvent alors ne rien voir venir et être surpris lorsqu'ils sont du coté de la montagne où l'arrivée des nuages  est masquée par les sommets.

Conclusions

Orages et tempêtes combinent souvent ces 2 types de mécanismes.

C'est souvent le cas en mai et juin ou en automne quand de l'air instable remonte d'Espagne par le sud ou le sud-ouest.

Seule précaution, pour éviter un retour de randonnée "en catastrophe" consultez  les bulletins météo et les prévisions d'orage.

La foudre

Schéma de la conduite à prendre en cas de risque de foudre
FoudroiementIndirect.pdf
Document Adobe Acrobat [114.4 KB]

Actualités TPA

Renouvellement Adhésion - 2018

 

SPJ 2018

progr détaillés

inscriptions ouvertes:

- Calanques P1T2

- Ardèche P2T2

- Bourgogne P1T1

 

Prochaine permanence

Jeudi 7 décembre 2017

de 17h00 à 18h30

salle au 1er étage de la Bourse du Travail
 12 rue de la République - ANNECY

Infos diverses

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© TOURING PEDESTRE ANNECIEN