TOURING PEDESTRE ANNECIEN
TOURING PEDESTRE ANNECIEN

Sorties de Plusieurs Jours

Massif du Ruitor

 

Mercredi 19 au samedi 22 août 2015

 

Niveau : P 3 T 3

Nombre de participants : 8

Animatrice : Catherine Cochet

Programme SPJ Ruitor 19-22.08.15.pdf
Document Adobe Acrobat [130.8 KB]

Comptes rendus et photos

Introduction

 

Programme du séjour

 

-  18.08.2015 : Départ Annecy la Savonne hameau de Ste Foy en Tarentaise puis montée au refuge du Ruitor Refuge non gardé. Dénivelé + 355m

 

-  19.08.2019 : Refuge du Ruitor lac du Petit et Col du Tachuy (Col du Petit Assaly) nuitée au refuge Ruitor. Dénivelé + 645m

 

-  20.08.2015 : Refuge du Ruitor Col du Mont Séti Lac Noir Refuge de l’Archeboc. Dénivelé + 820m

 

-  21.08.2015 : Refuge de l’Archeboc Col du Mont Retour la Savonne repas au restaurant le Monal Ste Foy en Tarentaise nuitée en chambre d’hôte à la Masure hameau de Ste Foy en Tarentaise. Dénivelé + 850m - 1050m

 

-  22.08.2015 : la Masure village du MONAL et Vallon du Clou Dénivelé + 320m Journée détente retour Annecy avec pique-nique au Plan d’eau de Marlens. Un séjour authentique, insolite, inoubliable tout en progression.

Un cadre magique, idyllique dans le calme et la plénitude, des paysages variés, un terrain de jeu privilégié au grand air pur avec la pureté, la limpidité des paysages.

 

Comme le dit si bien Bossuet : « la sagesse commence dans l’émerveillement » Notre plaisir de découverte en liberté a été comblé avec pour seule contrainte le respect de la nature dans sa diversité, son foisonnement, sa fragilité. Cette nature qui représente un observatoire de notre temps avec le plaisir du voyage, de la découverte, du silence et au ressourcement qui nous manque tant. Notre séjour en refuge s’affirme comme un havre de quiétude en pleine nature, un lieu de passage et de partage de vie, une halte dans un univers où nos repères et nos habitudes sont bousculés.

 

Dans le refuge : cette « cabane » tout là-haut sur la montagne, une forme de magie règne avec un mélange de liberté, de calme dans une atmosphère conviviale : que du bonheur et de la sérénité….

La Savonne  à  Refuge du Ruitor

 

Mardi 18 août  2015

 

13 h 45 - en route pour deux heures de trajet Annecy à Sainte Foy en Tarentaise sous un temps plutôt gris avec gros nuages. Au très coquet village de la Masure, les clés du Refuge du Ruitor sont récupérées puis en route pour notre dernière halte en voiture la Savonne 1771m.

 

Le refuge étant non gardé, nous répartissons dans nos sacs les vivres pour les deux soirs. Mais le temps se gâte, la pluie s’est invitée et elle redouble même à 17 heures. Pour les 355m à grimper, les randonneurs motivés et chargés comme des « mules » préfèrent le chemin de terre au sentier glissant.

 

Epique cette montée . . . . sous la Chapelle Saint Pierre 2027m qui trône à l’entrée du plateau de la Sassière et a pour mission de protéger hommes et troupeaux des maléfices de cette montagne si belle qui peut parfois se fâcher et devenir tellement inhospitalière.

Le refuge se situe au centre du Plateau de la Sassière à 2038m d’altitude.

 

Epique cette montée . . . . tous ruisselants . . . .  encore un peu plus pour moi car 30 minutes avant le départ mon petit orteil gauche a croisé l’angle droit d’un charmant pot de fleur . . . . .il n’a pas apprécié !

 

18 h 30 - le refuge pour nous seuls une grande salle, une petite cuisine certes assez bien équipée, au 1er  étage le dortoir de 12 lits, c’est parfait et la pluie triple. Jean-Paul est investi chef du feu, les chaussures et habits devront sécher pour demain….Les tâches culinaires se répartissent dans la joie avec finesse et volupté, bonne humeur et avec beaucoup de rires épiques. Avant l’extinction des feux à

 

10 h -  l’équipe médicale Christine et François s’occupent de mon orteil bien tenu jusqu’à maintenant dans ma chaussure de montagne.

 

Catherine

 

Album Ruitor – jour 1 

Photos de Monique Brochot et Catherine Cochet

Lac du Petit – Col de Tachuy

 

Mercredi 19 août  2015

 

Toute la nuit la forte pluie a claqué et résonné sous le toit.

 

Le petit déjeuner est pris tranquillement, on se croirait presque en automne, le brouillard tout blanc une lapalissade certes, les chemins inondés, les ruisseaux aux alentours qui grondent mais avec le célèbre adage « la pluie n’arrête pas le pèlerin » donc avec joie en route pour le Lac du Petit 2386 m et le Col du Tachuy 2673 m.

 

Pas de répit, le sentier depuis le fond du plateau après le village de la Sassière, après la passerelle sur le Nant Grillotan, nous conduit dans la montée au Lac au travers de rochers chaotiques laissés là en son temps, par le Glacier du Grand et de petits passages étroits et pentus pour arriver au plateau des Lacs avec une petite escalade facile avec un câble dans l’étroit juste avant le Lac du Petit.

 

11h 30 -  Ce lac est une petite merveille, devant les glaciers du Grand et de l’Invernet sous le Ruitor. La montée au-dessus du lac est raide, mais sans aucun problème ; le sentier peut devenir moins bien tracé par la suite dans la combe après les Oeillasses ; d’abord au travers de prairies, puis au travers de pierriers. 12 h 30 nous atteignons le Col du Petit ou Col du Tachuy 2673m.

 

La vue devrait être extraordinaire sur le Massif du Mont Blanc mais que du blanc, encore du blanc : du brouillard blanc …. Près des trois gros cairns, derrière un gros rocher à l’abri du froid et du vent la pause déjeuner ne s’éternise pas.

 

13h 15 - La descente par le même itinéraire avec une trouée de soleil vers 15 h30 et un paysage magique au bout du Lac du Petit : dans la brume épaisse surgissent en entrelaçant trois montagnes arrondies : la Baie d’ Halong savoyarde……

 

16h30 - Au refuge avec un bon thé chaud quel régal ! ! ! !

En attendant le repas dans la même gaité qu’hier.

 

Catherine

 

Album Ruitor – jour 2 

Photos de Monique Brochot et Catherine Cochet

Col de Montséti  à  Refuge de l’Archeboc

 

Jeudi  20 août  2015

 

8 h 45 - Enfin le soleil sur le Plateau de la Sassière, après le petit hameau éponyme, nous nous dirigeons en direction du fond du plateau de la Sassière, franchissons le premier pont et traversons l’ancien village (la Sassière Derrière).

Là, une passerelle nous permet de franchir un petit ruisseau.

Nous empruntons le sentier qui serpente dans les pentes herbeuses face au refuge.

 

La première partie est assez raide mais bientôt nous découvrirons un immense faux-plat très pittoresque. Un seul impératif : au cours de ce faux-plat nous traversons le torrent qui descend du col de la Sassière. Une dernière partie plus rocailleuse se dresse alors devant nous. Le sentier serpente et monte sur l’arête.

Nous arrivons alors au col de Montséti  2550m.

 

Le panorama est grandiose avec, en prime, une vue sur le Mont Blanc. Le lac noir, d’un vert tendre en réalité, se situe derrière l’arête, à gauche, légèrement en contre bas au pied de l’imposant Bec de l’Ane. Sur l’arête est qui prolonge le Col en face de l’ancien névé de Pissevieille, nous admirons le panorama grandiose et sublime : le Mont Blanc, la Becca du Lac, le Bec de l’Ane, le Col de la Sassière, l’Archeboc, la Pointe de l’Argentière et de la Foglietta et au loin les Glaciers de la Sache.

 

Dans ce décor, la pause déjeuner au-dessus du lac Noir se prolonge par la descente au Lac pour certains courageux une baignade insolite et une recherche infructueuse de genépi dans le chaos rocheux sous le Bec de l’Ane.

 

La descente au Refuge de l’Archeboc 2029 m au lieu-dit de la Motte semble interminable.

 

Magnifique chalet, un accueil chaleureux, un délicieux repas…….excellente journée !

L’orteil tient le coup …..

 

Catherine

 

Album Ruitor – jour 3 

Photos de Monique Brochot et Catherine Cochet

Méditations

Col de Mont  à  Retour à la Savonne

 

Vendredi  21 août  2015

 

8 h 45 - Toujours le soleil, le chemin part derrière le refuge de l’Archeboc, serpente jusqu’au sommet et atteint après une bonne montée en zigzaguant jusqu’au col du Mont 2636m à 11 h 30.

Un col franco-italien plein d’histoire à admirer les totems et méditer sur les lignes écrites dans des ovales.

(Voir ci-dessous à la fin de ce compte rendu).

Le regard se porte en fond de vallée ouest sur le vallon de Mercuel, à l’est les pointes jumelles d’Archeboc (3272 m) et d’Ormelune (3256 m) avec le glacier d’Ormelune, la crête s’étire jusqu’à la Pointe de la Foglietta.

On devine le sommet du Mont Pourri qui dépasse l’ensemble.

 

Du col, nous nous dirigeons plein nord vers la crête pour admirer La Tête du Ruitor 3486 m, son glacier suspendu magnifique mais inquiétant par sa portion congrue, en plein est l’Italie avec la Grande Rousse 3607m.

 

La descente par le même itinéraire jusqu’au refuge de l’Archeboc puis tout le sympathique vallon de Mercuel pour rejoindre notre point de départ la Savonne sous le chaud soleil.

 

La descente fut longue.

 

Pour ce soir, notre hébergement sera en chambre d’hôte à la Masure chez Michel et Viviane accueil excellent cadre très savoyard dans ancienne maison rénovée avec beaucoup de goût local authentique.

 

Le repas sera pris au village de Sainte Foy au restaurant le Monal également cadre authentique régional.

Une excellente soirée animée.

 

Catherine

 

Album Ruitor – jour 4 

Photos de Monique Brochot et Catherine Cochet

La Masure  -  Village du Monal

 

Samedi  22  août  2015

 

A l’unanimité, la randonnée prévue au Col de Louie Blanche sera remplacée par un bol d’air ludique et de détente dans le Vallon du Monal en partant de la station de ski de Sainte Foy.

 

Le Monal ce charmant village perché à 1874 m nargue en face le Mont Pourri, le Dôme de la Sache et ses 5 glaciers : l’Infernet, la Martin, la Savine, la Gurraz sud et nord.

 

Pour admirer ce site grandiose, nous sommes montés jusqu’à 2120m sur un promontoire pour le repas et la sieste.

 

Retour à la civilisation avec avant de se séparer un grin grin avec les produits locaux de la coopérative de Bourg Saint Maurice au Plan d’eau de Marlens.

 

Catherine

 

Album Ruitor – jour 5 

Photos de Monique Brochot et Catherine Cochet

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© TOURING PEDESTRE ANNECIEN