TOURING PEDESTRE ANNECIEN
TOURING PEDESTRE ANNECIEN

Sorties de Plusieurs Jours

Vallée de Névache

 

Mercredi 1 au dimanche 5 juillet 2015

 

Niveau : P 2 T 2

Nombre de participants : 10

Animatrice organisatrice : Laurence Blondel

Animatrice associée : Annie Lombard

Programme Vallée de Névache 1-5.07.15.pd[...]
Document Adobe Acrobat [135.4 KB]

Comptes rendus et photos

Introduction

 

La vallée de la Clarée offre la lumière des Alpes du Sud dans un décor de montagnes, à la fois paisible et majestueux.

A Névache, nous avons décidé de passer un moment « hors du temps » dans une nature préservée où le mot espace reprend sa vraie valeur. 5 jours, 2 nuits sur la rive droite de la rivière et 2 nuits sur la rive gauche, 2 sommets et 2 journées de transition.

 

Nous deux, animatrices Annie et Laurence, un peu paresseuses, avons décidé dans un élan de nouveauté de laisser la parole pour les comptes-rendus aux participants, hormis le côté technique. 8 demi-journées de         « devoirs sur table » ont été tirées au sort.

 

Le compte est bon !

Montée au refuge de Buffère

et option Lac Privé

 

Mercredi 1 juillet  2015

 

+500 m et +280 m en optionnel – temps de marche = 4h00

 

Départ Annecy = 8h00 - Col du Télégraphe = 10h00 – Col du Galibier = 11h00 - Col du Lautaret = 11h30 Arrivée Névache à 1594 m = 12h30 – Départ sac au dos

Pique-nique au bord de la Clarée de 12h45 à 14h15

GR de pays du Tour du Mt Thabor – rive droite – direction refuge de Buffère

A gauche vers Buffère à 1749 m au Pont du Rately à 14h40

Arrivée Buffère à 2076 m à 15h30 – installation dans nos 3 chambrées

Petit tour vers/au lac Privé, hors sentiers, au nord de la pointe de Buffère à 1 heure du refuge – 280 m de dénivelée

Itinéraires carte J1.jpg
Image JPG [257.5 KB]

Après-midi

« Dure, dure, cette première montée au refuge de Buffère. Est-ce le petit verre de vin rouge du premier pique-nique ? Est-ce le sac trop lourd ? Ou tout simplement la chaleur ? Car il fait chaud, terriblement chaud… Une bonne bière, une menthe à l’eau XXL, que cela fait du bien ! Nos animatrices nous proposent un petit extra, non prévu au programme, juste une petite heure… Nous serons de retour pour la douche à 18 heures : une escapade au ‘Lac Privé’. Piquées par la curiosité, les 9 femmes répondent présentes et se mettent à la recherche du chemin ‘privé’. Hélas pas de chemin, ni privé, ni public. Le lac ? Il est derrière cette butte ; il n’y a qu’à monter tout droit dans les herbes. Une butte, deux buttes, trois buttes... Le lac privé se serait-il muté en marécage ? La moitié du groupe déclare forfait et décide d’attendre malgré les mouches, les moustiques, les taons. 5 courageuses décident qu’elles n’abandonneront pas la partie, qu’elles trouveront ce lac et partent à l’assaut des buttes suivantes… Il y a bien un lac au loin, mais un peu loin. Au final, une partie du groupe prendra sa douche après la soupe. Extra d’ailleurs la soupe aux orties de notre hôte Claude qui nous tutoie tous : nous faisons partie de la maison. Comme d’habitude, les langues à table se délient : la faillite de la Grèce, le rôle primordial des mouches dans l’écosystème alpin ; on saute du coq à l’âne sans savoir trop comment… Chouette, il y a une guitare. Antoine s’exerce à quelques accords pendant que la chorale se regroupe autour de lui : un super moment. Mais à 22 heures pétantes, les feux s’éteignent – demain sera un autre jour… »

 

Micheline

 

Album Névache – jour 1 

Photos de : Mocy B

Boucle Grand Area / Petit Area / Lac Cristol

A partie du refuge de la Buffère

 

Jeudi 2 juillet  2015

 

 +773m + 312 m + les faux plats = +1250 m et -1250 m – temps de marche = 7h30

 

Pdj = 7h30 - Départ Refuge Buffère = 8h30

Col de Buffère à 2427 m = 9h30 - Sommet du Grand Area à 2869 m = 11h15

Descente vers la D234 qui va au col du Granon - Pique-nique vers le Petit Area de 12h25 à 13h15

13h50 - Montée à la Porte de Cristol du croisement à 2131 m et arrivée à 2462 m (soit +331 m) à 14h40

Descente au lac de Cristol à 2245 m - Pause au lac de 15h35 à 16h30

Croisement à 2082 m du GR5c à 17h15 – prendre à gauche – traverser le ruisseau de Cristol

Prendre le sentier Côte rouge vers le refuge (ce sentier n’est que « faux plats » !! avec le rocher gravé 12ème BCP 1888, près de la source) – arrivée refuge à 18h15.

Itinéraires carte J2 - 1.jpg
Image JPG [185.9 KB]
Itinéraires carte J2 - 2.jpg
Image JPG [200.9 KB]

Matinée  

« Avant de s’élancer sur les chemins, le randonneur doit consulter la météo. C’est ce que nous avons fait. Au refuge de Buffère, il y a la météo de Claude, le gardien (voir photo !). La corde étant bien sèche, nous avons pris la direction du col de Buffère et fait là une bonne pause pendant laquelle nous avons observé les montagnes autour de nous, sous la direction de notre professeur de géographie. Il est difficile de tout retenir ; alors, le sommet dont nous nous souviendrons, sans doute, toutes, c’est la Cucumelle… proche du col de la Pisse !! Nous étions en forme pour gravir le Grand Aréa. De là-haut, nouvelle leçon de géo… Il n’y a pas eu d’interro le soir au refuge ; c’est mieux qu’à l’école ! »

 

Jannick

 

Après-midi  

« Dans la descente vers le Petit Aréa, pique-nique assez rapide, vu le fort ensoleillement. Laborieuse descente à travers un pierrier, avant d’attaquer la montée vers la Porte de Cristol. Beau point de vue sur le lac de Cristol avec baignade (hors TPA) très appréciée des amateurs, dans un cadre « rhododendrons » de rêve. Petite sieste, goûter et retour à travers les mélèzes en direction du refuge de Buffère que nous retrouvons avec plaisir et où nous avons été bien accueillis. Chapitre gastronomie, la tarte aux fruits rouges « maison » vaut le détour. »

 

Nicole P.

 

Album Névache – jour 2 

Photos de : Mocy B

Du refuge de Buffère à celui de Ricou

 

Vendredi 3 juillet  2015

 

+625 m et -312 m - 12 km – 6 heures de marche

 

Pdj = 7h30 - Départ Refuge Buffère = 8h45

 

Montée au refuge de Ricou par la rive droite par La Gardiole le long de la Clarée

Basse Sausse – pont de la Souchère à 1829 m – 9h20

Le sentier est peu fréquenté vers le Chardonnet et nous fonctionnons à la boussole pour vérification.

Laisser l’intersection Chalets de Laraux à 10h15 / Foncouverte à droite et reprendre à gauche le GR57 variante vers le refuge du Chardonnet à 2267 m – 11H00. Pause d’une demi-heure. Viser le lac du Chardonnet et rester sur la rive droite du ruisseau du Chardonnet.

Impossible de traverser en direction des chalets du Queyrellin et de la chapelle de l’Argentière à 1985 m ; de plus, moutons et patous en vue. Donc, tirer au 90° et franchir à gué le ruisseau du Raisin à 2025 m et continuer sur le sentier pour retrouver la route D3011 vers le camping. 13h10 : Pique-nique à la cascade de Foncouverte

Traverser la Clarée et remonter à 1857 m à gauche plein Nord sur le GR57 vers le refuge de Ricou à 2115 m, soit 258 m – arrivée à 15h15. Installation dans nos 2 chambrées et repas.

Itinéraires carte J3 - 1.jpg
Image JPG [157.4 KB]
Itinéraires carte J3 - 2.jpg
Image JPG [162.7 KB]

Matinée  

« Grand déménagement : nous quittons le refuge de Buffère. Les sacs sont lourds ; certains semblent avoir rétréci ! Brossage des dents, parfois en duo, à l’abreuvoir et nous voilà partis pour le refuge du Chardonnet à travers prairies en fleurs et sous-bois de mélèzes. A la recherche d’une passerelle pour franchir le torrent du Raisin, c’est finalement à gué que nous le traverserons. Un bâton tombe dans l’eau, mais est récupéré par l’homme de la situation ! Certaines en profitent pour laver leurs chaussures, après avoir traversé des terrains marécageux… Partout, les fleurs abondent : renouées, linaigrettes, vérâtres et bien d’autres. Une petite clairière accueillante, avec un cercle de pierres et barbecue resté sur place, nous attire pour une photo de groupe. (Hé)las, s’asseoir sur des pierres penchées dans le mauvais sens avec un gros sac à dos s’avère fatal pour une adhérente qui se retrouve sur le dos, après avoir fait choir le barbecue (mal placé, il faut le dire !...). Le redressement n’est pas aisé avec un sac ; hilarité générale et de l’intéressée dans la position très inconfortable d’une tortue sur le dos ! Reprise du chemin et arrêt vers la cascade de Foncouverte (mini-chutes du Niagara…) où nous pique-niquons face à la Clarée, un peu trop fraîche pour une baignade ; temps de détente très apprécié et bain de pieds général tout de même. »

 

Monique

Après-midi  

« Des nuages noirs, annonciateurs d’un orage, nous font partir plus tôt de ce charmant endroit. La sieste sera pour plus tard. Nos animatrices nous emmènent voir les mini-chutes du Niagara de la rivière la Clarée. Beau et frais. Nous montons tranquillement le large chemin caillouteux, mais bordé de prairies aux couleurs mauve et rose jusqu’au refuge de Ricou. Le hameau de Ricou comprend 12 chalets, construits au XVIIIème siècle. Les toits sont en tavaillons longs. Un petit coup de tonnerre retentit, mais l’orage est au loin. Face à nous, les massifs des Cerces et du Queyrellin déploient leurs crêtes acérées, mais aux couleurs changeantes avec le soleil. En dessous, les mélèzes plantés forment un cœur. Ce cœur, c’est aussi celui du groupe qui se retrouve à l’apéritif. Les discussions sont animées et le thème central tourne autour du partage, du bonheur et de l’amour. Une belle journée de transition qui se termine dans un fou-rire général. Les SPJ, ce sont ces moments privilégiés d’échanges, de rires ; en résumé, être bien. »

 

Nelly

 

Album Névache – jour 3 

Photos de : Mocy B

Lac Laramon / Lac Serpent / Pic Blanc

à partir du refuge de Ricou

 

Samedi 4 juillet  2015

 

 + 890 m et – 890 m – 7 heures de marche

 

Pdj = 8h00

9h00 - Départ Refuge de Ricou à 2115 m vers le GR du tour du Mont Thabor à 30° - chemin en lacets

A 2291 m, montée au lac Laramon à 2359 m, soit depuis le refuge = + 244 m – 9h40

Montée au lac du Serpent à 2448 m, soit + 89 m – 10h00

Montée au col du Grand Cros à 2848 m, soit + 400 m – 11h20

11h45 - Montée au pic Lac Blanc (petits passages gros cailloux et quelques pas sur névés) à 2980 m, soit + 132 m

Pique-nique de 13h10 à 14h00 au col du Grand Cros

Retour au refuge par le même chemin avec pause au lac du Serpent de 14h40 à 16h00

Itinéraires carte J4.jpg
Image JPG [175.8 KB]

Matinée  

« En ce samedi 4 juillet, 9 pèlerins décidèrent de s’échapper en montagne. En partant du petit hameau de Ricou, la première étape sera le lac Laramon, bordé de rhododendrons. Il est assez étendu et nous admirons les dégradés de verts et bleus des versants qui se reflètent dans l’eau. Deuxième étape : nous poursuivons vers le lac Serpent, inoffensif en ce moment. Moins étendu que le premier, il est tout aussi clair et accueillant. Puis le paysage devient minéral et de nombreuses gouilles (les 7 lacs des Gardioles) s’éparpillent parmi de petits névés. Comme ça monte vers le col du Grand Gros… et il y fait bien chaud en cette fin de matinée ! Les pèlerins s’y arrêtent peu, car la phase finale sera le pic du Lac Blanc. »

 

Annie C.

 

Après-midi

 Sommet du Pic du Lac Blanc, fleuron et point culminant de notre SPJ à presque 3000 m. Voilà ! Donc, on fait un petit panorama : la Meije, le Pic Gaspard, les Ecrins, les Agneaux, le Pelvoux, le Grand Area au sud, Rochebrune avec le col d’Izoard, le mont Viso, puis on dit salut aux Italiens ; on voit les pistes de Bardonecchia. Là, ce sont les pointes Balthazar, Melchior et Gaspard. Là-bas, on est chez Cath avec l’Albaron et compagnie ; là, le mont Thabor et là, on voit vers chez nous à Annecy au fond là-bas, voilà les Aiguilles d’Arves et nous voici de retour à la Meije. Et les filles, vous dites Bonjour à la caméra ! » « 15H45, un petit rendez-vous à la descente avec la Baltique et les courants chauds des Bahamas dans le superbe lac du Serpent à 2448 m où les belles vahinés et leur polynésien ont pu (hors TPA) se délasser d’une superbe ascension ».

 

Antoine

 

Album Névache – jour 4 

Photos de : Mocy B

Du refuge de Ricou à Névache

par le balcon rive gauche Clarée

 

Dimanche 5 juillet  2015

 

 + 176 m et – 700 m – 14 km - 4 heures de marche

 

Pdj = 7h45 - Départ Refuge de Ricou à 2115 m = 8h30 vers le GR d’hier à 30° - chemin en lacets

A 2291 m, suivre la descente vers Névache par le tour du Mont Thabor sur 7 km

Descendre vers les chalets de la Biaune à 2027 m jusque l’intersection – prendre à gauche

Traverser la route et revenir vers le GR57 sur rive droite de la Clarée – pique-nique.

Arrivée à Névache et retour sur Annecy

Itinéraires carte J5 - 1.jpg
Image JPG [163.5 KB]
Itinéraires carte J5 - 2.jpg
Image JPG [230.3 KB]

Matinée

 « Ce dernier jour, dimanche 5 juillet, je l’appelerai la rando de Nicolo. Petite montée en pente douce depuis le refuge du Ricou. Balade en balcon, derniers grands panoramas sur ces montagnes magnifiques, dernières photos, puis descente tranquilou en lacets, pique-nique au bord de la Clarée, nous rejoignons les voitures après une dégustation de glaces et tartes de Névache. Un grand merci pour ces 5 jours de rando dans un cadre magique, une organisation et un timing hors-pair. Merci, merci !!!! »

 

Nicole D.

 

Album Névache – jour 5 

Photos de : Mocy B

Conclusion

 

Il faut avouer que, pendant ces 5 jours de rando, tous nos sens étaient en éveil : écouter rire et sauter les eaux, sentir les parfums de la forêt, admirer les 4000 des massifs du Pelvoux, des Ecrins, de la Meije, goûter avec sérénité cette vie plus intense dans la montagne. Et certes, il faisait chaud, mais l’altitude nous donnait des nuits fraîches.

 

Le fil conducteur de cette SPJ a été le liquide, sous toutes ces formes et couleurs, depuis l’eau vivante des rivières, ruisseaux, sources, cascades …

Et oui, Arlette, nous avons suivi tes conseils en période caniculaire, à savoir boire, boire, boire beaucoup de H2O et même aussi, pour tout t’avouer, (merci aux uns et aux autres) quelques apéritifs réconfortants et un café/far au col du Télégraphe pour l’anniversaire de notre présidente « Tous Pour Annie ».

 

En résumé, 3700 m de dénivelé positif, 28h30 de marche – « ça, c’est fait » - (pardon, si les chiffres sont inexacts), mais, en fait, peu importe ces calculs ; ce qui compte, ce sont les kilos/tonnes de bonne humeur. Et grâce à vous tous, ce séjour s’est terminé, j’ai beaucoup apprécié, par 3 boules dans un cornet - à la lèche -, ce qui fait tellement « vacances ».

 

Laurence / et moi Annie (… qui me suis littéralement laissée porter par une formidable ambiance et une organisation hors-pair qui sont ‘la patte de Lo’. Elle a tout d’une Grande, merci…)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© TOURING PEDESTRE ANNECIEN